Dissolution de l’Association THOT depuis le 9 janvier 2015 Publication de la synthèse des cours
Année en cours (2011-2012) | Compte-Rendus visites passées


Visite de l'institut Egyptologique à Strasbourg (21/01/2006)

C'est dans un grand froid, mais dans la bonne humeur que nous, membres de l'association THOT, nous sommes rendus vers 9 heures en direction de Strasbourg.
Cette journée enrichissante s'est déroulée en deux parties : tout d'abord, visite d'une exposition au Palais des Rohan, puis la rencontre tant attendue avec le Professeur Traunecker à l'Institut d'Egyptologie de Strasbourg.




Arrivés vers 11 heures dans notre navette, certains ont préféré se promener dans la belle ville qu'est Strasbourg, tandis que d'autres se sont intéressés à l'exposition : " Histoire(s) de squelettes ", sur toutes sortes d'ossements particuliers retrouvés partout dans le Monde, plus particulièrement en Amérique. Quelques curiosités étaient également présentes : un crâne sur-développé, des crânes troués par balle, des squelettes déformés en raison de maladies. De plus nous avons aussi découvert que les ossements retrouvés permettaient de se rendre compte de la classe sociale à laquelle appartenait le défunt. Pour exemple, des dents très abîmées signifient que la personne se nourrissait essentiellement de sucre ; par conséquent celle-ci était riche. Dans la suite de l'exposition, des bas-reliefs, des pièces de monnaie, des ustensiles de la vie quotidienne étaient exposés.
Après cette visite originale, nous sommes tous allés nous réchauffer et nous restaurer un peu partout dans la ville avant d' entamer la deuxième partie de la journée.




Arrivés à l'Institut d'Egyptologie, nous avons erré un moment dans les couloirs pour enfin trouver le Professeur Claude Traunecker, afin que celui-ci nous fasse part de ses fouilles pendant 25 ans en Egypte ainsi que les millions de choses et objets intéressants qu'il avait à nous montrer devant nos yeux ébahis.




Dans un premier temps, le Professeur Traunecker a raconté tout l'historique détaillé de l'Institut et comment les chercheurs et égyptologues en étaient venus à ce qui est existe actuellement. Parmi les multitudes de noms, nous avons retenu celui de Johannes Dümichen, premier titulaire de la chaire qui a énormément voyagé en Egypte et qui en a ramené de nombreux documents : dessins, copies, estampages. Son successeur Wilhlem Speigelberg a entrepris de constituer une collection destinée à l'enseignement et a acheté de nombreux objets sur place. Puis ce furent Pierre Montet (le fouilleur de Tanis) et Jean Leclant qui dirigea l'Institut pendant 10 ans. Enfin Philippe Derchain (qui assura des fouilles à Thèbes et Elkab notamment) fut cité en exemple.




Dans un deuxième temps, le Professeur a bien voulu nous dévoiler une partie de la collection de l'Institut (3000 objets !), ce qui constitua une grande chance pour nous. Ce recueil d'objets est tout simplement magnifique ! Les divers estampages (500) provenant de monuments aujourd'hui disparus nous ont fait tous rêver ainsi que les quelques 5000 plaques photographiques en cours d'inventaire, témoignant de l'existence dépassée d'un monument, nous ont laissés en admiration. Mais on ne peut s'empêcher d'omettre les nombreux moulages, canopes et autres faïences qui constituent une richesse antique.




Bref, c'est avec des images plein les yeux et de bons souvenirs plein la tête que nous avons dû quitter le Professeur afin de regagner Nancy.

Mathieu Charpentier




Partenaire avec egyptien-toutankhamon, Egypte Ancienne, Passion Egypte et Egypte.