Dissolution de l’Association THOT depuis le 9 janvier 2015 Publication de la synthèse des cours
Année en cours (2011-2012) | Compte-Rendus visites passées


Visite de l’exposition Le Crépuscule des Pharaons à Paris (31/03/2012)


Le Musée JACQUEMART-ANDRE, à Paris, accueille jusqu’au 23 juillet 2012 l’exposition Le Crépuscule des Pharaons. La THOT se devait d’y être. Chose faite depuis le 31 mars dernier.



Dans un cadre qui vaut le détour à lui seul, nous avons pu voir ou revoir de nombreuses pièces sorties des collections permanentes des plus prestigieux musées de Berlin, Londres, New York, Paris, Turin...

Il s’agissait d’attirer l’attention sur une période plutôt méconnue de l’histoire antique égyptienne, depuis la chute des « Ramsès » jusqu’aux « Cléopâtre », de -1069 à -30 avant JC, dite Egypte tardive. La période fut trouble, les invasions se sont succédé (libyens, kouchites, saïtes, perses, macédoniens et lagides), apportant à la vie quotidienne et surtout à l’art des influences diverses. On peut parfois entendre certains prétendre que nous sommes en pleine dégénérescence de l’art égyptien alors que c’est précisément à ce moment que le corps est le plus détaillé et le mieux représenté ! En effet, la constance du style d’alors reste le détail du corps que ce soit pour les statues royales, les dieux ou la vie privée. Il faut avoir l’œil et être attentif à toutes les particularités...

On note par exemple la présence de nombreuses têtes très diversifiées allant du jeune homme au vieillard que l’on reconnait dans ses traits marqués (ex : la tête verte de Berlin)

   


Le but de cette exposition était de réunir des « célébrités » : la statue de BASTET du British, la tête de NECTANEBO 1er du British, la tête de PTOLEMEE II de Baltimore, la petite statue d’AMON tout en or du Metropolitan, la statue de THOT sous forme d’ibis de Vienne … et d’y ajouter une multitude d’objets nouveaux jamais exposés car issus de collections particulières.

Nous avons ainsi parcouru un millénaire d’Histoire tout au long d’une exposition de qualité et très diversifiée. Malheureusement, il était interdit d’y prendre des photos...

Mais la journée ne s’est pas arrêtée là puisque rendez-vous était donné en début d’après-midi sous la pyramide, pour revoir les galeries permanentes du Louvre avec un guide.



Nous avons ainsi emprunté la machine à remonter le temps pour commencer aux premières origines de l’Egypte que nous aimons tant : de la préhistoire à Champollion en passant par les grands noms connus de tous, Akhenaton, Toutankhamon et d’illustres inconnus qui ont atteint leur rêve d’éternité en arrivant jusqu’à nous par des statues, des noms sur les stèles...

   


   


      
Après la visite guidée, chacun était libre de retourner explorer les vitrines qui n’avaient pu être commentées ou de partir explorer le grand Louvre... avant le retour dans notre région.

Merci à tous les participants. En espérant que cette journée vous ait plu ... Thotement vôtre ...


Partenaire avec egyptien-toutankhamon, Egypte Ancienne, Passion Egypte et Egypte.