Dissolution de l’Association THOT depuis le 9 janvier 2015 Publication de la synthèse des cours
Année en cours (2011-2012) | Compte-Rendus visites passées


Visite de l'exposition Sphinx : Gardiens de l'Egypte de Bruxelles (4/02/2007)

Plus qu'un musée, nous avons rencontré, cette fois, le plus énigmatique de la statuaire égyptienne : le Sphinx.

Si l'on en croit nos deux excellents guides, le Sphinx mérite bien ce singulier, puisque les milliers de statues ultérieures ne seraient que des représentations du premier Sphinx, celui grâce à qui le soleil se ève, celui de Guizeh.

Outre les statues elles-mêmes, c'est la symbolique omniprésente qu'il fallait découvrir, et pour cela, une ou un guide se révèle indispensable. Encore merci à eux deux.

Leurs nombreuses explications ont un peu levé le voile sur le comment et le pourquoi de cet animal fabuleux, aussi protecteur que terrible. Comment deviner tout seul que cet être hybride mi-homme mi-lion représente aussi bien le dieu soleil que le pharaon ? Comment savoir que si Sekhmet ne referme pas la gueule sur la tête de ses ennemis, c'est en signe d'avertissement ?

Comme dans la tombe de Thoutmosis III, symbole et magie s'unissent dans la vie de tous les jours dans l'espoir de conserver Maât.

Chacun de nous aura profité pleinement de ce voyage dans le temps. Bruxelles mérite d'ailleurs moult autres visites tant son patrimoine est riche.


Merci à la Présidente pour cette superbe visite, changement de voyagiste inclus

Il nous reste quantité de souvenirs, le plaisir d'avoir vécu ensemble un moment d'éternité et l'espoir de le voir renaître dans un prochain voyage.

Francis Mayeur

Tête de Sphinge avec le buste d'une femme (Grauwacke)
Provenance inconnue: retrouvée au XVIIIe siècle dans la villa d'Hadrien à Tivoli
Moyen Empire (XIIe dynastie)
New York, Brooklyn Museum, inv. 56.85
avec l'aimable autorisation de http://www.ing.be/


Partenaire avec egyptien-toutankhamon, Egypte Ancienne, Passion Egypte et Egypte.